Adapter son contenu aux différents réseaux sociaux

Chaque média social a ses spécificités et le contenu doit automatiquement être adapté.

  • Engager son audience avec YouTube

YouTube est fait pour une audience qui veut regarder des vidéos constructives, plus longues que sur Facebook. C’est d’ailleurs dans ce seul et unique but que les internautes naviguent sur le site.

YouTube reste le leader de la vidéo grâce notamment à sa présentation simple et efficace, ses fonctionnalités de moteur de recherche pertinent et intuitif et sa monétisation des créateurs. C’est le deuxième moteur de recherche après Google.

La qualité des vidéos est également bien supérieure à celle de tous les autres réseaux sociaux. Les convertisseurs YouTube et l’interactivité avec Chromecast sont aussi des éléments clefs du succès du leader mondial de la vidéo.

Enfin, alors qu’une vidéo de 2 minutes ne sera visionné que par 50% de l’audience, l’utilisation de CTA en description et/ou début ou fin de vidéo, la pertinence des mots clefs et une description de qualité sont des éléments indispensables pour percer sur cette plateforme.

  • L’émergence virale de la vidéo sur Facebook

La puissance de Facebook, c’est son potentiel viral. En effet, de par sa fonctionnalité d’autoplay et son mode de calcul des vues (3 secondes pour Facebook vs 5 secondes pour YouTube),  il est plus adapté à la diffusion de messages, au travail de la valeur de marque, au support, à la relation client que le leader de la vidéo. La possibilité de promouvoir ses vidéos et ses articles est également efficace. Grâce à la fonctionnalité de promotion des vidéos et articles, Facebook vous offre l’opportunité de « reach » facilement des milliers d’internautes avec un budget restreint.

Avec plus de 4 millions de vidéos visionnées chaque jour sur Facebook, les contenus appréciés et moult fois partagés sont des vidéos courtes car elles attirent l’attention directement (34% des vidéos les plus partagées sur FB font entre 5 et 15 secondes).

On peut également compter sur son autoplay pour que les internautes voient nos vidéos facilement. Aussi, les internautes sont encore surpris du nombre grandissant de vidéos dans le fil d’actualité. Contrairement à YouTube, les internautes ne viennent pas sur Facebook pour regarder de la vidéo. Sans doute un jour, seront t’ils habitués, et passeront outre toutes ces nouvelles vidéos dans leur fil d’actualité. Il faudra prendre ça en compte à l’avenir.

  • Sur Twitter

La durée des vidéos est approximativement de 15-20 secondes. Sur Twitter, aller à l’essentiel n’a jamais été aussi important. L’avantage principal réside dans le fait qu’on puisse éditer une vidéo sur le réseau social avant même de la poster (donc sans passer par un logiciel tiers).

La clef sur twitter est de répondre à ses tweets en vidéo, pour engager l’audience et former une relation plus personnelle avec ses followers. On peut également utiliser les évènements tendances et tweeter dessus via vidéo pour gagner plus d’attention auprès des milliers de gens que les différentes marques ont invité. (Ils seront particulièrement attentifs à toutes réactions à l’évènement).

  • Sur Instagram

On peut aller jusqu’à 60 secondes de vidéo. Néanmoins, la durée moyenne des vidéos les plus vues est seulement de 32 secondes. Sur ce réseau social, mieux vaut aller à l’essentiel rapidement. Ses vidéos les plus populaires ont un point commun, beaucoup de belles images, montages et décors. Des études ont montré que les sous-titres dans les vidéos étaient aussi essentiels pour renforcer le storytelling. Ceci, surement car certains internautes veulent pouvoir voir une vidéo sans mettre le son dans certaines circonstances. Aussi, pour ceux qui ne parle pas la langue affichée, les sous-titres sont indispensables.

  • Conclusion

Vendre un produit en seulement une fraction de secondes est un excellent exercice auquel les marqueteurs doivent s’habituer. C’est une qualité indispensable dans ce monde qui bouge si vite. Il ne faut pas oublier que le pic d’attention d’un être humain est d’environ 8 secondes, et ce n’est pas près de s’arranger !

Suivez les contenus qui vous passionnent :

http://www.vid-marketing.com/2017/01/24/video-marketing-media-davenir/

http://www.vid-marketing.com/2017/01/17/les-emotions-ont-plus-dimpact-que-la-logique-dans-les-processus-dachat/

http://www.vid-marketing.com/2017/01/16/storytelling-video-information-fiable-histoire-courte/

Author: Erwan Huhardeaux

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *