Créer des vidéos pour inspirer la confiance !

Vous voulez que votre audience ait plus confiance dans vos vidéos ? ajoutez-y des personnes !

Une vidéo en animation avec une voix off ou bien avec une personne en face de la caméra. Chacun de ces formats présente des qualités et des défauts. Cependant, si votre but est d’inspirer la confiance chez vos auditeurs, voici quelques astuces à utiliser pour rendre vos vidéos plus convaincantes.

 

Ajoutez des visages qui inspirent la confiance !

Lorsque vous souhaitez inspirer la confiance chez vos auditeurs, pensez à inclure des êtres humains dans vos vidéos. En effet, le cerveau humain est sensible aux visages. Le fait de voir des êtres humains en face de la camera permet de créer un lien de proximité (familiarité) avec votre audience. Cela permet d’associer un visage à la voix entendu. De plus, votre message est susceptible d’être mieux compris et de créer ainsi plus de confiance dans vos vidéos.

Qu’on le veuille ou non, l’apparence nous informe sur les personnes qui sont en face de nous. Même si ces informations ne se révèlent pas toujours exactes, elles permettent de se créer une opinion. Selon des études de l’université de New York, certains visages nous mettent plus en confiance que d’autres, cela varie en fonction de certains facteurs physiques. Cependant, il y a d’autres facteurs importants à prendre en compte.

 

L’importance du contexte :

Pour estimer que nous pouvons avoir confiance en une personne, nous réalisons, inconsciemment, des estimations fondées sur des expériences passées et des idées préconçues pour juger. Ce jugement peut être influencé par un certain nombre de facteurs :

  • Dans quel contexte (lieu) nous avons rencontré la personne.
  • Comment elle était habillée.
  • Partageons-nous la même posture ?
  • Partageons-nous une connaissance mutuelle.

Il ne suffit pas d’avoir un visage qui inspire la confiance pour que votre auditoire écoute vos vidéos et soit sensible au message qui vous voulez partagez.

 

Le langage non verbal :

En effet, la confiance passe par l’attitude de la personne, ses gestes, sa posture etc… On appelle cela le langage non verbal. La perception d’un message passe par le son et le visuel. Soignez votre langage corporel, évitez d’avoir des mouvements assimilés à du stress ou de la nervosité. Vos gestes doivent montrer une certaine assurance, vous devez laisser paraître que vous êtes, à la fois, à l’aise avec votre audience mais aussi avec le message que vous voulez faire passer.

 

L’effet de McGurk :

Comme cité précédemment, la compréhension d’un discours ou d’un message passe à la fois par une perception visuelle et sonore. Pour illustrer nos propos, nous allons parler de l’effet de McGurk. C’est un phénomène illusoire perceptif qui montre une interférence entre l’audition et la vision lors de la perception de la parole. Une vidéo sera plus parlante qu’une centaine de lignes.

The McGurk effect :

C’est lorsque l’on prend conscience de l’effet de McGurk qu’on réalise à quel point la vision influence la compréhension du message. Inspirer la confiance en vidéo passe par une combinaison de facteurs multiples au niveau visuel et auditif, qui vous aideront à créer une vidéo convaincante.

 

Comment garder votre audience concentrée sur votre vidéo ?

Même si votre vidéo traite d’un sujet très intéressant, dites-vous qu’il y a sûrement déjà une autre vidéo qui parle de votre sujet. En effet, il suffit de voir le nombre de choix de vidéos juste sur une plateforme telle que Youtube pour comprendre que votre audience peut être très vite distraite. Votre objectif est donc de parler de votre sujet de façon captivante. Julian Treasure, Présidente de The Sound Agency, utilise une astuce pour rendre ses discours plus convaincants.  Elle utilise l’acronyme : HAIL

  • H pour Honnête : Soyez honnête dans votre discours. Partagez vos informations de façon claire et précise. Ainsi, vous n’aurez pas l’air d’essayer de cacher certains détails.
  • A pour Authentique : Soyez vous-même. Si vous n’êtes pas à l’aise, votre audience va le ressentir et risque de ne pas se sentir à l’aise elle aussi.
  • I pour Intégrité : Croyez-en ce que vous dites et montrez l’exemple. Votre audience ne vous suivra pas si vous n’êtes pas persuadé de ce que vous dites.
  • L pour Love : Si vous êtes vraiment désireux de prendre soin de votre public, il le remarquera.

Vous pouvez, à la fois, utiliser le HAIL lorsque vous réalisez une vidéo mais aussi dans d’autres situations telles qu’un discours ou une conférence. Vous devez toujours avoir conscience que le contenu de votre texte ne fera pas tout.

 

Votre décor ne doit pas vous voler la vedette.

Une des astuces importante pour garder votre audience concentrée sur votre message est d’avoir un second plan qui sert de décor mais sans être trop intrusif. C’est-à-dire, éviter de mettre quelque chose qui risque de détourner l’attention des personnes, comme un chien trop mignon ou une explosion de voiture. Si vous intégrez ceci vous pouvez être certain que votre audience ne vous écoutera plus.  Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut avoir un second plan ennuyeux comme un mur blanc par exemple. Le but est d’inspirer votre audience et pas de l’ennuyer. Si vous n’avez qu’un mur blanc n’hésitez pas à le décorer mais de façon subtile pour qu’il reste à sa place, celle d’un second plan. C’est une astuce qu’on apprend aussi en école de cinéma. De plus, il est conseillé de jouer avec la profondeur de champ de votre camera (effet de flou artistique) car elle permettra d’attirer l’attention sur votre interlocuteur en le détachant du second plan. Enfin, il peut être intéressant de créer un contraste entre le premier et le second plan pour mettre en avant l’interlocuteur de votre vidéo et ainsi guider l’attention de l’audience sur lui.  Vous pouvez créer ce contraste en jouant avec la lumière ou en mettant des couleurs opposées comme le rouge et le bleu.

Vidéo expliquant le flou artistique ou Bokeh :

Exemple de photo utilisant le flou artistique :

Voici une photo du photographe Steve Mccurry. Cette photo illustre très bien l’utilisation du flou artistique pour guider l’attention de la personne qui regarde la photo. Le photographe a fait la mise au point sur le regard du garçon et a flouté l’arrière-plan. En faisant cela, il nous guide à travers l’image. Dans le cas de la photo ci-dessus, il attire l’attention sur les yeux du garçon. Une fois que vous maitrisez la notion de profondeur de champ, vous pourrez très bien utiliser cette technique en vidéo.

 

Le contenu de votre vidéo.

Si votre vidéo dure un certain temps, pensez à mettre par écrit les informations les plus importantes sinon votre audience aura du mal à retenir les points cruciaux de la vidéo. De plus, cela vous permettra de structurer votre argumentation et ainsi produire une vidéo claire et précise.

Utilisez les bons mots pour rendre votre vidéo vivante. Le fait d’employer des formules telles que « passons à la suite », « une fois que vous avez réalisé ceci », « suivant » vous permettra de créer du mouvement dans votre vidéo et éviter d’avoir l’impression d’avoir une conversation stagnante et ennuyante.

Enfin, une vidéo bien réalisée évite de donner un aspect amateur à son rendu. Dans le cas d’une entreprise ou d’une marque, une vidéo qui donne l’impression d’amateurisme peut nuire à l’image professionnelle de la marque et donc à la confiance qu’elle peut inspirer chez ses clients.

A très bientôt pour un autre article sur Vidmarketing.

Author: Erwan Huhardeaux

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *